Cure psychanalytique

Voir aussi Psychanalyse

 

Conceptualisée par Freud, la cure psychanalytique ou psychanalyse est un travail analytique qui s’effectue entre un analysant (celui qui demande la cure) et un analyste (ou un analysé), le psychanalyste, et qui vise à découvrir l’inconscient, lieu qui détermine, à notre insu, notre comportement, nos sentiments, nos choix, … Ce que nous avons refoulé dans notre enfance n’a pas disparu, cela reste actif, inconsciemment et cela se manifeste dans la vie quotidienne sous une forme déguisée, celle d’un symptôme (bégaiement, phobie, angoisse, …) qui tend à se répéter.

Le rythme régulier de l’analyse (au moins deux séances par semaine) permet le retour du refoulé dans la répétition. Concrètement, la cure psychanalytique consiste à instaurer une relation entre analyste et analysant telle que celui-ci puisse ramener à la conscience le matériel inconscient, le revivre dans la relation à l’analyste, et, cette fois, le dépasser.

On peut aussi comparer la démarche analytique à une quête au cours de laquelle chaque analysant explore son rapport particulier au langage. Les associations libres, c’est-à-dire l’enchaînement des idées (concept illustré par des expressions du langage courant comme      « de fil en aiguille », « passer du coq à l’âne », …) font surgir des anecdotes de l’histoire personnelle, apparemment sans intérêt dans un premier temps, mais qui, au fil des séances, peuvent apparaître comme singulières ou ambivalentes, … D’autres fois, c’est le langage utilisé pour décrire la scène rêvée ou vécue qui apparaîtra étonnant, pourquoi, par exemple, utiliser tel mot inhabituel ou telle tournure de phrase, …

(Traube P. : « Comment choisir sa psychothérapie »)

Un livre illustre très bien cette notion : « Les mots pour le dire » de Marie Cardinal.

En savoir plus …

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.