Dépression anaclitique

Décrite par Spitz R.A. (« De la naissance à la parole. La première année de la vie »), il s’agit d’un ensemble de symptômes (pleurs suivi d’un retrait social, insomnie, perte de poids, déclin du quotient de développement) qui survient lorsque l’enfant a été séparé de sa mère (entre le sixième et le huitième mois) avec laquelle il entretenait une bonne relation. Ce trouble est transitoire et disparaît si la mère ou une autre personne aimante est présentée à l’enfant moins de trois mois après la séparation. Cependant, si ce n’est pas le cas, on assiste à l’aggravation de l’état du bébé, l’hospitalisme.

En savoir plus

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.