En savoir plus sur la cure psychanalytique

Pour reprendre la définition de Freud, la psychanalyse est « le nom d’un procédé d’investigation de processus mentaux, à peu près inaccessibles autrement, d’une méthode fondée sur cette investigation pour le traitement de troubles névrotiques, d’une série de conceptions psychologiques acquises par ce moyen et qui s’accroissent ensemble pour former une nouvelle discipline scientifique » (1).

En développant ces idées on en arrive à une méthode d’investigation consistant essentiellement dans la mise en évidence de la signification inconsciente des paroles, des actions, des productions imaginaires (rêves, fantasmes, délires) d’un sujet. Cette méthode se fonde principalement sur les libres associations du sujet qui garantissent la validité de l’interprétation, ainsi que sur l’interprétation contrôlée de la résistance, du transfert et du désir. (2)

La psychanalyse ne s’occupe donc que de l’inconscient, de son langage, de ses renversements et de ses nouages, précisément pour en libérer l’analysant lorsque ceux-ci sont des causes de souffrance, de dépression, d’angoisse, de peur et autres inhibitions. (3)

C’est un travail qui demande beaucoup de temps, « l’expérience nous a enseigné que la thérapie psychanalytique, à savoir qu’une personne soit libérée de ses symptômes névrotiques, de ses inhibitions et de ses anomalies de caractère est un travail à long terme. L’analyse permet au Moi renforcé et mûri d’entreprendre une révision de ses anciens refoulements, quelques-uns sont annulés, d’autres sont reconnus mais reconstruits à partir d’un matériel solide. » (4)

Finalement, la cure analytique permet l’apprentissage des moyens de gestion de ses pulsions et, lorsque l’analyse est menée correctement, elle a un caractère définitif, dans le sens où l’on est capable d’auto-analyse et donc d’auto-gérer un problème neuf, même s’il fait apparaître un matériel inconscient qui n’avait pas été traité auparavant dans la cure analytique. (5)

Sources :

  1. Freud S. : « Psychanalyse »
  2. Laplanche J., Pontalis J.-B. : « Vocabulaire de la psychanalyse »
  3. Massat G. : « La psychanalyse n’est pas un humanisme »
  4. Freud S. : « L’analyse finie et l’analyse infinie. »
  5. Dethy M. : « Introduction à la psychanalyse de Freud »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.