Françoise Dolto

Francoise Dolto

1908-1988. Très jeune, Fançoise Marette, de son nom de jeune fille, souhaite devenir médecin d’éducation. Elle entame des études d’infirmière puis de médecine. En 1939, elle s’installe comme médecin généraliste et pédiatre.

Elle participe avec Lacan à la fondation de la Société Française de Psychanalyse en 1953 et adhère à l’Ecole freudienne de Paris en 1963. Son oeuvre est consacrée à ce qu’elle nomme la « Cause des enfants ». Elle considère qu’avant même que l’enfant ne puisse véritablement parler, il communique déjà, à sa façon, par le corps. Il est, par essence, un être de langage.
À partir de 1967, elle participe à des émissions radiophoniques sur Europe 1 puis sur France Inter. Elle fonde en 1979 la « Maison Verte », lieu de socialisation précoce où tout enfant est accueilli par une équipe de trois personnes dont un psychanalyste.

Son souci de vulgarisation et son franc-parler en ont fait une personnalité très médiatisée, qui ne la connaît pas ? Elle a révolutionné les principes éducatifs mais n’a pas toujours été bien comprise. Par exemple, son principe de parler aux enfants de ce qui les touche directement, pratique judicieuse, importante et nécessaire mais rare à l’époque, a conduit nombre de parents à « tout dire », à demander l’avis ou le consentement de l’enfant sur des sujets qui ne le concernent en rien, autrement dit à lui faire quitter sa place d’enfant pour celle d’adulte en miniature, ce qu’il n’est pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.